lun 20 juin 2005

Vers la gestion de réputation...

20 06 2005

6nergiesAlain Lefebvre, Fondateur de 6nergies.net nous donne sa vision des enjeux de la réputation numérique par rapport aux réseaux sociaux. Il nous explique en quoi 6nergies (un des outils francophones de réseautage en ligne) nous permet de gérer notre image sur le net. Les PSNs (PSN pour "professional social networks") sont sensés couvrir les deux grands domaines d'usages suivants :

  1. gestion de l'identité numérique
  2. découvertes/rencontres/échanges (communication)

La gestion de l'identité numérique peut paraitre floue mais elle recouvre en fait la visibilité (peut-on être trouvé sur Internet ? comment est-on présenté ?) et la réputation. La gestion de la réputation est considérée comme délicate et, de fait, aucun PSN ne s'y est véritablement attaquée. Seule la gestion de la visibilité (domaine également constesté par les blogs) est couverte, l'effort étant ensuite concentré sur le domaine de la découverte/rencontres/échanges par la totalité des acteurs.

Tout le monde parle de gestion de réputation dans le milieu des réseaux sociaux mais personne ne va vraiment dans cette direction car personne ne sait comment l'appréhender correctement. Tous les observateurs ont bien noté que c'est le "reputation system" d'Ebay qui avait consolidé la position du site et qui, au bout du compte, avait assuré son succès. Dans le cas d'Ebay, la réputation est un facteur-clé qui est directement mesurable. Mesurable aux deux extrémités du spectre puisque, d'un côté on sait que les vendeurs qui affichent une réputation enviable peuvent vendre avec 8% de bonus par rapport aux vendeurs ordinaires. Et, à la base du système, la mesure de réputation est simple : chaque transation est notée par les deux parties, les notes positives et négatives s'accumulent pour former un score facilement lisible.

C'est sans doute cette difficulté à mesurer sans contestation la réputation qui a tenue à l'écart la plupart des acteurs des PSN. Nous, à 6nergies, allons trancher le noeud Gordien en attaquant la difficulté par un angle inédit : la transparence. Nous ne sommes pas dans le domaine marchand, nous ne pouvons donc pas juger (ou donner les moyens de juger) du déroulement d'une transaction. En revanche, nous sommes dans le domaine de la publication déclarative et descriptive, nous pouvons donc juger (ou plutôt donner les moyens de juger) de la sincérité et de l'authenticité des descriptions. C'est par la transparence que nous allons introduire la réputation. Sans transparence, pas de confiance, sans confiance, pas de réputation. C'est ainsi que nous allons donner tout son sens à la notion rebattue de "réseau privé basé sur la confiance" !

Si vous êtes un professionnel et que vous voulez être considéré comme quelqu'un de confiance, le premier élément qui véhicule la confiance, c'est la transparence. En étant référencé sur 6nergies, vous faites cette démarche d'afficher votre parcours (quel qu'il soit) en toute franchise, en toute transparence. Pour chaque individu professionnel, il deviendra donc rapidement indispensable d'y être référencé (tout comme il est indispensable pour un site d'être référencé sur les moteurs de recherche en général et Google en particulier). Il y aura ceux qui se seront engagés dans cette démarche et qui auront ainsi un plus et les autres pour qui plannera un doute toujours préjudiciable à la réputation (si vous n'avez rien à cacher, pourquoi vous en priver ?).

A moyen terme, 6nergies va ajouter des fonctions permettant d'authentifier votre profil via votre réseau de relations. Aujourd'hui, 6nergies est déjà un logiciel de "reputation management" via la visibilité des profils et les témoignages qui peuvent y être attachés.

@ lire sur le même sujet :