ven 10 juin 2005

2. Le monde à portée de main: faire un stage à l'étranger

10 06 2005

Il n’est déjà pas facile de trouver un stage en France, mais ça ne s'arrange pas quand vous compliquez le tout avec la langue et les problèmes de visa... C’est pas grave, vous êtes jeunes, motivés et plein d'allant!

Les problèmes de langues ne sont pas négligeables. Si vous rêvez de découvrir le Bhoutan occidental mais que vous êtes incapables de trouver une méthode Assimil de Dzongkha, ne vous laissez pas décourager, il existe plein de solutions ! La première, c’est l’existence dans la plupart des pays d’organisations internationales à la recherche de stagiaires. Problème, le stagiaire n’est pas payé (me rappelle un article récent paru dans Btw ça…). La plupart des organisations internationales vous vénèreront si vous parlez Français, langue de la diplomatie ! L’Anglais reste bien sûr impératif. En général, on vous demandera de remplir un formulaire à télécharger directement sur le site, mais n’hésitez pas à envoyer en plus votre lettre de candidature directement dans les bureaux des pays qui vous intéressent. Quelques exemples :

N’hésitez pas à visiter les sites des organisations humanitaires : CARE, Amnesty International, Reporters sans Frontières… Pour leur plaire, et si votre projet s’inscrit sur le long terme, il peut être bon de justifier d’une expérience préalable dans l’humanitaire, alors courrez vous investir dans les actions de Solidariterres ! Le site Coordination Sud vous donnera quelques pistes pour votre recherche.

Autres bons plans : contacter l’ambassade de France située dans le pays qui vous intéresse. Vous pourrez demander un stage en chancellerie, ou plus probablement à la Mission économique de l’ambassade. La Mission peut aussi vous proposer une liste des entreprises françaises implantées sur place, parfois contre une modeste rétribution. N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès des chambres de commerce conjointes France/pays de vos rêves, qui peuvent aussi vous être très utiles.

Il existe dans beaucoup de pays des bureaux franco/pays de vos rêves, comme par exemple l’office franco-québecois pour la jeunesse (OFQJ) qui propose des stages. Pour les trouver, tapez tout bêtement sur google « franco-pays de mes rêves » (franco-portugais par exemple). Comment faisaient nos ancêtres pour vivre sans Internet, je me le demande…

Pour trouver un stage en Europe, une heureuse initiative du ministère délégué aux affaires européennes : le projet « 10 000 stages en Europe ».

Enfin, l’initiative FACE (Programme de Formation au Commerce Extérieur), auquel l’ESC Toulouse est associée, est à souligner : si votre stage doit durer au moins 6 mois, dans un pays non francophone, et est à caractère commercial, vous pouvez recevoir une bourse variant entre 2 145 € et 2 300 €.

Il existe aussi des agences spécialisées qui se chargent de vous trouver un stage dans ce fameux pays de vos rêves, moyennant rétribution. Peut-être le meilleur moyen de vous retrouver complètement immergé, mais les échos sont très partagés et le marché ouvert à toute sorte d’escrocs… attention donc à ce type d’offres !

1 commentaire à 2. Le monde à portée de main: faire un stage à l'étranger

22 06 2005
Benoit Ramus :

Juste quelques petites précisions pour ceux qui veulent trouver un stage à Montréal ou plus généralement au Québec.
Pour ma part, j’ai testé pas mal de pistes différentes, le tout étant de ne jamais se décourager ! Pour le Québec, il existe une association ( France-Quebec) qui peut vous aider pour les démarches administratives et vos recherches à travers ses contacts locaux. Vous pouvez aussi chercher sur les sites spécialisés et autres sites d emploi. Comme il est dit dans l article vous avez OFQJ, mais aussi l OMI qui peuvent vous aider. Enfin concernant les organismes de placement, ils ne m ont pas aidé pour mes recherches au Canada. En effet, je pense qu il faut réserver ces aides pour des pays plus éloignés culturellement.
Enfin, j’ai trouvé mon stage grâce à une candidature spontanée, après avoir mis mon CV à la mode canadienne. Ainsi vous pouvez trouver sur un site comme www.toutmontreal.com l ensemble des entreprises de la région de Montréal.
Au final, je crois qu il est important de bien définir son projet et ses envies, mais aussi de ne pas hésiter à remettre en questions ses méthodes de recherches et ses objectifs. On ne cherche pas un stage à l étranger comme en France, et on ne mets pas en avant les mêmes choses dans sa candidature.