lun 16 mai 2005

Emploi des cadres : dernières tendances

16 05 2005

Chaque année, l’Apec, publie quelques enquêtes et résultats sur les grandes tendances en matière d’emploi des cadres, en voici une de 2004 et une de 2005 décryptées pour vous...

Eté 2004, la crise certes mais pas sans surprise…

Tout d’abord, attardons nous sur l’étude menée à l’été 2004 concernant les diplômés de 2003. Il en ressort que « seulement » 1 Jeune Diplômé (JD) sur 2 est en poste 1 an après l’obtention de son diplôme. On en connaît les raisons, les mêmes depuis plusieurs années : le marché certes mais aussi et surtout une divergences d’attentes entre les JD et les entreprises, les premiers priorisant l’intérêt des missions, l’ambiance et l’autonomie alors que les secondes recherchent de l’opérationnalité (largement avant le diplôme), un intérêt pour le secteur ou la notoriété de l’entreprise…

Cependant 3 grandes surprises viennent chambouler un peu nos idées reçues avec mention bien. En effet, il apparaît que 50% des JD en poste ont mis moins de 3 mois à trouver leur premier job. Deuxième surprise, le marketing arrive en deuxième position du top recrutement par fonction avec 55% de « taux d’absorption ». Enfin, dernière et non moins grande surprise, les Ecoles de Commerce s’en tire mieux que les Ecoles d’ingénieurs avec 55% contre 51%, même si un bémol est à signaler concernant le niveau post-bac : le taux d’emploi des Bac+5 étant inférieur à ceux des Bac+4 du fait surtout de leurs exigences en matière de premier emploi (CDI, statut cadre, salaire…).

2005, la reprise certes mais pas pour tout le monde…

Pour l’année 2005, l’Apec prévoit entre 143 000 et 155 000 recrutement de cadres (Panel Apec 2005), soit entre -3 % et + 5% d’augmentation, c’est-à-dire presque zéro voire plus si le temps le permet… Toutefois, cette évolution reste très disparate et si certains « profils » ont le vent en poupe, d’autres peinent voire régressent :

L’expérience : Priorité aux jeunes ! (Ah ça pour une nouvelle, …) JD (-13% / +7%), Jeunes Cadres (+4% / +21%) Confirmés (-12% / +3%)

Le métier : Informatique seul en tête, administration et commercial en embuscade. En hausse : Informatique (+22% / +38%), Administration (0 / +15%), Commercial (-5% / +15%). En baisse : Finance (-2% / -25%), R&D (-16% / -25%), Direction (-36% / -49%).

Le secteur : L’Industrie à la peine, la construction monte Industrie : entre -4% et -23% Commerce et Services : entre -4/5% et + 12/16% Construction : + 2% à +15%

La région : Vive le Sud ! Languedoc et Aquitaine enregistre les plus fortes hausses (+17% et +9%), tandis que l’Ile-de-France avance doucement (+5%).

La taille de l’entreprise : Optimisme des grandes (>1000 personnes), pessimisme des petites (<50 personnes).


En définitive et comme le disait le gérant du poney club du Medef « l’emploi, c’est comme au tiercé, connaître les côtes c’est bien beau mais ça ne fait pas forcément gagner !»...